Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Incontournables

 

 

LogoClefChps[3]

    

        La Météo

Redon, La gacilly, St Perreux,

 St Vincent, St Jean la poterie

 Glénac.

 

 

Les liens amis

 

nostressfishing logo

 

nostressfishing

 



Photographie naturaliste
 

 
Carnavenir.gif
         Carnavenir.com

 

Recherche

Nos partenaires

 

 

 

 

 

 

             contact.gif

 

         contact.gif
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 21:37
 

Impressionnant

Impressionnant, car vous étiez près de 350.
Impressionnant, car cette opération a réussi à réunir pêcheurs aux lignes, pêcheurs amateurs aux engins, chasseurs, agriculteurs, amoureux de la nature tout simplement, tous unis pour une cause commune qui était d'arracher le plus possible de jussie,


Ils étaient tous au rendez-vous à l'heure, à 7h30 les premiers véhicules sont arrivés, certains tractant un bateau, puis les tracteurs, avec fourches et remorques, et les cars pour finir,
Le petit café d'accueil était le bienvenu, car en ce petit matin du 27 septembre, au lever du jour il faisait froid.
Mais rien n'arrête un homme (ou une femme, il y en avait) décidé à lutter pour une noble cause,
certains ont découvert une coutume locale, coutume qui consiste à démarrer une dure journée avec un peu d'eau ...de jussie (cette nouvelle appellation a beaucoup plut, et a aidé à faire passer le liquide brûlant)
Cette opération se devait aussi d'être festive, et de ce fait commençait sous les meilleurs auspices,
d'ailleurs la bonne humeur était de mise, après les prises de consignes et la distribution des secteurs de travail beaucoup ont découvert ce qu'était la jussie.



Et là je peux vous dire qu'ils étaient nombreux à ouvrir de grands yeux, une zone d'environ 100 m2 en était entièrement recouverte tout près de l'accueil et des bras étaient déjà en action.
Une majorité de participants découvrait ce nouveau fléau, et bien entendu quand ils ont vu le système racinaire, le volume et le poids que cette herbe pouvait représenter ils étaient un peu interloqués.
Et puis tous se sont mis à l'ouvrage, et là c'était vraiment impressionnant, il fallait voir ce président d'aappma manier son tracteur pour retirer l'herbe avec la fourche, personnellement je ne lui connaissais pas ce don !
Et puis les hommes de cette même aappma dans l'eau avec les waders à tirer sur cette gangrène, quand d'autres utilisaient les crocs, les râteaux.




Une petite visite à une autre équipe m'a permis de recevoir leurs commentaires, unanimement ils étaient tous très impressionnés par cette jussie, jamais ils n'auraient imaginé l'ampleur de la tâche à accomplir et les dégâts causés, ils pensaient déjà, en fin d'après-midi à enlever les trois touffes de jussie repérées depuis quelque temps sur leur territoire (l'envahisseuse avait été repérée),
Et plus loin, avec les mêmes outils, toujours les mêmes gestes, les mêmes commentaires, et le même engouement,
vraiment un travail de forçat, car physiquement c'était très dur, mais tous y allaient de bon cœur, sans compter ses efforts, et des efforts il fallait en faire, car cette maudite herbe ne s'arrache pas toute seule, son système racinaire fait qu'il faut tirer dessus pour qu'elle vienne.
Et la ronde des tracteurs qui passaient et repassaient pour aller vider leur remorque dans l'immense tas de jussie, ça grouillait de partout, un véritable chantier, photographes et caméraman ont eu vraiment de la matière.



Et puis sur l'autre chantier la aussi il y avait du spectacle, une dizaine de bateaux en amont du barrage de la Potinais et une autre dizaine en aval.
Seul ou a plusieurs sur chaque bateau il fallait voir l'énergie dépensée pour arracher cette chienlit, j'ai personnellement regardé pendant 5mn 2 pêcheurs amateurs aux engins, je peux vous assurer qu'ils jouaient dans la cour des grands, je veux dire des costauds, la aussi c'était impressionnant, quelle santé !

Et ce pêcheur seul dans sa barque, avouant que c'était très dur, mais tirant dessus comme un forçat, vraiment chapeau bas a tous ces volontaires pas tous aguerris au travail physique,
Et puis quand les barques étaient pleines, il fallait aller les vider sur une grande bâche disposée sur la rive, tous les bateaux n'étaient pas équipés d'un moteur, certains y allaient à la rame, et oui faire avancer à la rame une barque pleine de jussie il faut quand même y aller,




La berge étant un peu haute, une autre épreuve de force attendait les participants, mais en plaisantant, en riant le travail se faisait et les barques retournaient à l'ouvrage.
La pause casse-croûte et le petit vin blanc fut apprécié à juste titre,
Et la matinée passa, toujours dans la bonne humeur et l'efficacité,
A la fin du chantier vers 12h00 j'ai entendu cette phrase significative de la difficulté du travail (l'an prochain, on coupe du bois c'est moins dur !)
L'apéritif offert par la municipalité de Saint Vincent sur oust et Bains sur oust fût apprécié comme il se doit, puis on s'est tous retrouvés à déjeuner, après tous ces efforts le moment était attendu.


Le bilan :

2000 m3 de jussie de retirée sur la zone
(y compris celle arrachée mécaniquement sous le contrôle de l'IAV).



Une importante zone de frayères réhabilitée.
2 kms de berges nettoyées par les bénévoles en barques.
Et ce constat qu'il est possible quand on s'en donne les moyens de trouver des bénévoles, qui hier n'avaient aucune affinité entre eux et qui pourtant le 27/09/08 ont travaillés main dans la main a une cause commune,

 
Et maintenant :

Et bien il nous faut tirer un bilan de cette expérience, bilan sur l'organisation car il faut toujours chercher à améliorer ce qui a moins bien fonctionné.
Mais surtout un bilan humain, réunir pour une même cause autant de bénévoles d'horizons différents reste pour moi un des points forts de cette journée.
Et puis l'autre point fort restera la prise de conscience générale, des représentants élus des associations participantes, mais aussi des élus locaux particulièrement impliqués.



Un survol de la zone en avion a notamment permis de mettre en évidence l'ARZ dore et déjà bien contaminée, et qui a cours terme sera entièrement recouverte de jussie sur tout son cours de deuxième catégorie. 

Et après, l'espoir :

Notre espoir est grand de refaire la même opération l'an prochain
, pas au niveau départemental, car nos amis pêcheurs interviendront dans un autre secteur du département.
Mais au niveau local nous devons être capables de remobiliser les 150 volontaires qui ont participé à la lutte contre cet envahisseur.
Et puis on sent se dessiner une réelle volonté de mettre en œuvre des moyens pérennes et efficaces pour contrôler l'envahissement de cette maudite jussie.
Compte tenu de l'implication des différentes catégories de participants, tant au niveau du terrain qu'au niveau politique, oui nous fondons beaucoup d'espoirs,

Remerciements :

Aux AAPPMA de Baud, Grandchamp, Guer, Locminé, Lorient, Malestroit, Mauron, Melrand, Muzillac, Ploermel, Plouay, La Roche Bernard, Peillac,  Saint Martin sur oust, Lorient, Truite Porhoet, Vannes, Fédé 56
Aux pêcheurs amateurs aux engins, aux chasseurs, de Boro, Glénac, Saint Vincent.
A l' ACARP de Saint Vincent sur Oust, a la mairie de Saint Vincent sur Oust, à la commune de Bains sur Oust, à la mairie de Saint Perreux, à l'IAV, aux agriculteurs riverains, à l'association des pêcheurs de Redon, à tous les bénévoles hors de toutes ces associations, du 56, du 35, du 44, du 85, du 22, du 14.
Et bien sûr au CG56 qui par l'intermédiaire de sa vice-présidente locale a su être à l'écoute des associations impliquées dans cette lutte.






Visitez l'album


Partager cet article

Repost 0
Published by C.Soulas - dans Actualité
commenter cet article

commentaires